Madame Charlebois, ne me parlez pas de « choix » !

Madame Charlebois, j’ai vu rouge. Rouge Libéral !

Encore !

Lors de la commission de la santé et des services sociaux, vous avez répondu à Dave Turcotte du Parti Québécois que « Les parents font le choix d’aller au privé ! » !

Oui, je sais, il est question de Trisomie 21 et « mon sujet » est le Trouble spectre de l’autisme, sauf que par solidarité, impossible pour moi de ne pas réagir !

Donc, êtes-vous sérieuse, Madame Charlebois ? Parlez-vous réellement de choix ?

Un choix ?

Vraiment ?

Quand il y a des mois, des années d’attente dans le système public, Madame la Ministre, je n’appelle plus ça un choix ! J’appelle ça veiller au développement de son enfant et vouloir maximiser ses chances de réussite ! Les parents qui sont émotifs dans les médias ou sur les boîtes vocales des CISSS ne sont pas face à des choix : ils sont face au manque de sommeil, à l’épuisement physique, mental et monétaire !

Justement, parlons-en de l’argent !

Avez-vous lu le dossier, issu de recherches, de Catherine D. Pigeon, Marie Brien-Bérard et Hélène Belleau ayant pour titre Difficultés financières et partage de l’argent au sein des couples qui sont parents d’enfants ayant un TSA, qui est paru dans l’Express de la Fédération québécoise de l’autisme, numéro 11 – Printemps 2018 ?

Je vous cite un passage : « Au Québec, près de la moitié des mères quittent leur emploi ou diminuent leur temps de travail dans les deux ans suivant le diagnostic de TSA de leur enfant ! (… ) Les familles d’enfants ayant un TSA s’appauvrissent avec le temps en raison des coûts élevés des services requis et de la difficulté, pour les mères, de conserver un travail rémunéré. (… ) Les impacts à long terme de cette précarité financière peuvent être désastreux pour elles, notamment en cas de séparation ! »

Donc non, les parents ne font pas « le choix » d’aller au privé. Ils doivent y aller ! Les parents sont contraints d’y aller et s’endettent, trop souvent, pour avoir accès aux services privés ou aux services publics ! Que l’on parle de trouble spectre de l’autisme, de trisomie 21, de déficience intellectuelle ou toute autre différence, actuellement, les parents sont dans l’obligation de se tourner vers les cliniques privées pour maximiser le développement de leurs enfants différents ET pour avoir accès aux services publics !

Ceux qui, pour toutes sortes de raisons, sont contraints de se résigner aux listes d’attentes en sont grandement frustrés ! Avec raison ! Imaginez le cœur d’une mère et d’un père, qui voient les jours, les semaines, les mois, les années passer, le retard de développement se creuser chez leur enfant, mais être impuissants, car ils sont en attente !

Les parents ont le dos large, c’est connu. Nous avons nos limites aussi. Un parent n’est pas un orthopédagogue, une orthophoniste ou un ergothérapeute. C’est ce qu’on nous demande, la plupart du temps, mais c’est abusif. Tout premièrement parce qu’il n’y a que 24h dans une journée, mais également parce que si ces professions étaient si simples à maîtriser, elles n’exigeraient pas autant d’années d’études. Ce sont des expertises !

Expertise que monsieur, madame tout le monde n’a pas. Parents inclus !

Les parents sont brûlés de courir et de se battre pour des services qui prennent des mois, des années à venir et parfois, qui ne viennent jamais. Voilà pourquoi les parents « choisissent de s’endetter » pour aller dans les cliniques privées. Tout simplement parce que quand le besoin se présente, c’est maintenant qu’il faut y voir, justement pour éviter d’épuiser les parents, de laisser un enfant s’enfoncer dans un retard de développement.

Mais ne venez pas me parler de « choix » ! Des choix, nous n’en avons pas ! Les parents qui vivent avec la Trisomie 21 ou/et la DI de leurs enfants non plus ! Nous sommes à la merci de vos plans, de vos directives, de vos services qui n’aboutissent pas !

C’est inadmissible ! C’est inhumain ! C’est une honte pour le Québec de ne pas maximiser le développement des adultes de demain !

Et ça, c’est votre choix, celui du parti Libéral du Québec, et non celui des parents !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s